2020—2021 Hyperlocal

TOPIC

Association Picto

Avenue Ernest-Pictet 28

1203 Genève

Expositionje 19.11 — ma 15.12 2020
Visible 24h/24h et 7j/7j depuis la rue et sur rendez-vous ↗︎

Avec Lisa Biedlingmaier, Roman Gysin, Manon Wertenbroek

Heavy Satin II est une version revisitée et miniature de Heavy Satin, une exposition signée par les curatrices Arianna Gellini et Linda Jensen présentée dans leur espace d’exposition Last Tango à Zurich au printemps 2020, avec des œuvres de Lisa Biedlingmaier, Roman Gysin et Manon Wertenbroek. Heavy Satin II adresse et remet en question les distinctions opérées entre des systèmes tels que décoration vs Beaux-Arts, bon goût vs vulgarité, distance vs proximité, clinique vs l’émotionnel. Artisanat et soin performés par la main sont perceptibles dans les sculptures et les installations de l’exposition, où les surfaces tactiles des pièces sont matérialisées par des textures telles que le satin, la corde, la toile, le métal et le cuir. Heavy Satin II teste des stratégies escapistes à partir desquelles nous avons accès au corps sculptural et ses connexions au fétiche, à la vulnérabilité, au soin, qu’il soit apporté aux autres ou à soi-même, et ceci à travers l’élégance d’objets qui pourrait presque se suffire à elle-même. Le titre tente de conjurer les pensées d’un poids imminent, suggérant avec subtilité l’agression et le machisme du Heavy Metal, tout en évoquant la sensualité voluptueuse et féminine du satin.

Heavy Satin II est présenté à TOPIC, Genève, un espace ouvert par le biais d’une baie vitrée sur la rue. C’est précisément grâce à cette surface transparente que Heavy Satin II peut avoir lieu, pendant un semi-confinement, un état de nécessité où les lieux d’exposition doivent rester fermés, tel que déclaré par les autorités genevoises, des mesures en vigueur du 2 novembre au 29 novembre 2020 pour lutter contre le Covid-19. Ainsi Heavy Satin II est présenté dans ce qui devient une vitrine, à la fois fermée, mais bien visible pour le public depuis l’extérieur. L’exposition et la spécificité de TOPIC explorent une dynamique entre des vues distanciées et proches, le désir de toucher et la capacité d’analyse autoréflexive de l’art, alors que certains des travaux présentés évoquent le décor de conte de fée, des contextes fragiles et des objets porteurs d’énergie.

ExhibitionThu Nov. 19 — Tue Dec. 15, 2020
Visible 24/7 from the street and by appointment ↗︎

With Lisa Biedlingmaier, Roman Gysin, Manon Wertenbroek

Heavy Satin II revisits a former exhibition previously held in Spring 2020 at the Last Tango exhibition space in Zurich, curated by Linda Jensen and Arianna Gellini, presenting works by Lisa Biedlingsmaier, Roman Gysin, and Manon Wertenbroek. The artists’ practices challenge categorical divisions created between systems, such as decoration vs. fine arts, good taste vs. vulgarity, distance vs. proximity, and the clinical vs. the emotional. There is a noticeable presence of handiwork, performed with craftsmanship and care, in the sculptures and installations. Their tactile surfaces utilise such textures as satin, leather, canvas, rope, and metal. Heavy Satin II tests escapist strategies through which we access the sculptural body and its connections to fetish, to vulnerability, to the collective, and to self-care, doing so through objects whose sleekness alone could merit display. The title aims to conjure thoughts of an impending weight, subtly suggesting the aggression and machismo of heavy metal while also evoking the voluptuous feminine sensuality of satin.

Heavy Satin II is presented at the TOPIC exhibition space in Geneva and is visible from the street thanks to a glass wall. On view in what has been converted into a window display, the installation is enclosed while also completely visible to the public from the outside. This particularity allows the show to continue to be seen during this period of partial lockdown, during which all exhibition venues must remain closed between the 2nd and 29th of November 2020. This closure is by necessity and ordered by Genevan authorities to combat the second wave of Covid-19. The exhibition and the spatial specificity of TOPIC explore the dynamic between long and close-up views, the desire to touch, and the capacity for self-reflective analysis through art, while some of the artworks presented evoke fairy-tale settings, contexts of fragility, and objects as bearers of energy. 

Avec le soutien de
With the support of
fplce, Loterie Romande and Pro Helvetia